Projet précédent Retour à la liste Projet suivant
Retour aux actualités
Projet précédent Retour à la liste Projet suivant

Tribunal de Dole

Utilisez votre molette
Tribunal de Dole
Maîtrise d'ouvrage — Ministère de la Justice
Année — 2014
Lieu — Boulevard Carnot , Dole
Type d'opération — Rénovation Réhabilitation
Type de construction — Tertiaire
Programme — Réhabilitation du futur Palais de Justice de Dole
Montant des travaux — 1 250 000 €
Surface — 1100
Statut — Livré
Mission — Base + EXE
Calendrier — Juin 2014 : PC / Juillet 2014 : début chantier
Description du projet

L’objet de l’opération est la transformation d’un immeuble de bureau de 1000 m², antenne d’EDF datant des années 1970, en Palais de Justice suite à la réforme de la carte judiciaire.

Le projet maintient l’entrée du Palais en retrait par rapport à la rue et créée un cheminement aisé et accessible aux PMR. Les trois juridictions (Tribunal d’Instance, Conseil des Prud’hommes et chambre détachée du Tribunal de Grande Instance de Lons le Saunier) partagent un pôle de locaux communs destinés à recevoir du public et placés essentiellement au rez-de-chaussée.

Le projet de réhabilitation a mis le bâtiment à nu, en curant intérieurement tous les étages pour y établir un cloisonnement adapté aux besoins des juridictions, et désamiantant intégralement les locaux. L’enveloppe a été reprise entièrement : isolation des façades par l’extérieur, changement de toutes les fenêtres, remplacement de l’étanchéité et de l’isolation en toiture. Un nouveau système de chauffage, au gaz, est installé pour remplacer les radiateurs électriques, un ascenseur créé pour desservir tous les étages.

Le mobilier spécifique, tels que la table de justice et le GUG (Guichet Unique de Greffe), a été dessiné sur mesure pour exploiter au mieux les espaces existants. Le fil conducteur de la coloration a été conservé lors de la réhabilitation et trône dans la salle des pas perdus : il s’agit du panneau décoratif en céramique vernissée au mur. Le bleu et le vert jouent le rôle de guide, se déclinant jusque dans les repères signalétiques des différents étages.